Arabe Tunisien

22. 2 Pierre

La deuxième lettre de Pierre a été écrite en 67 après JC. Cette lettre est adressée à un large cercle de premiers chrétiens. Sa principale préoccupation est de lutter contre le travail des faux enseignants et l'immoralité qui résulte d’un tel enseignement.

La réponse à ces problèmes se trouve en tenant bon dans la vraie connaissance de Dieu et du Seigneur Jésus-Christ, connaissance qui a été apportée par des personnes qui ont elles-mêmes vu et entendu Jésus. L'auteur est particulièrement concerné par l'enseignement de ceux qui prétendent que le Christ ne reviendra pas à nouveau. Il dit que si le retour du Christ tarde, c’est dû au fait que Dieu « ne veut pas que qui que ce soit aille à sa perte ; au contraire, il veut que tous aient l'occasion de se détourner du mal » (3 :9).